BIO EXPRESS

Dans sa quête d’immatérialité et d’infini, Yves Klein adopte le bleu outremer comme véhicule. De ce bleu plus que bleu, qu’il nommera « IKB » (International Klein Blue).

De ses monochromes, au vide, à la « technique des pinceaux vivants » ou « Anthropométrie », jusqu'à l'emploi des éléments de la nature afin de manifester leur force créatrice ou de l’or qu’il utilise comme un passage vers l’absolu, il a conçu une œuvre qui traverse les frontières de l'art conceptuel, corporel et du happening.

En savoir plus : Yves Klein

Etat civil
  • Né le 28 avril 1928 à Nice (06), décédé le 6 juin 1962 à Paris (75)

Ses lieux de vie

5 Rue Gentil Bernard, 92260 Fontenay-aux-Roses, France

Ses adresses
Rue Du Pontis Long, 06800 Cagnes-sur-Mer, France

Séjour à la villa « La Goulette », rue du Pontis Long/angle rue du clapier



Cimetière 06480 La Colle-sur-Loup

Dernière demeure au cimetière de la commune



33 Rue Verdi, 06000 Nice, France

Maison natale



116 Rue D'assas, 75006 Paris, France

Enfance



108b Rue De Rennes, 75006 Paris, France

Demeure



89 Rue De Vaugirard, 75006 Paris, France

Demeure



14 Rue Campagne Première, 75014 Paris, France

Demeure de 1958 à 1962 : Au printemps 58, Yves Klein s’installe dans cet appartement de 80 m2, où de nombreux artistes défilent. En octobre 1960, est déclaré, ici, le groupe des Nouveaux Réalistes. Cependant en 1962, le drame éclate, le peintre, victime d’une crise cardiaque, s’éteint dans son appartement.



5 Rue Gentil Bernard, 92260 Fontenay-aux-Roses, France

Demeure - maison disparue -



Crédits images
Photo 1 : Simona Trajkoska — CC BY-SA 4.0 - Photo 2 : Guerinf CC BY-SA 4.0 - Photos 3 et 4 : Photos Staroad - Photo 5 : Aimelaime — CC BY-SA 4.0
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire