BIO EXPRESS

Ami de Sigmund Freud, Arthur Schnitzler, Romain Rolland, Richard Strauss, Émile Verhaeren, Stefan Zweig a fait partie de l'intelligentsia juive viennoise, avant de quitter son pays natal en 1934, à cinquante-trois ans, en raison de la montée du nazisme.

Réfugié à Londres, il y poursuit une œuvre littéraire, de biographe (Joseph Fouché, Marie Antoinette, Marie Stuart) mais surtout d'auteur de romans et nouvelles : Amok, La Pitié dangereuse, La Confusion des sentiments, Le Joueur d'échecs.

Dans son livre testament, Le Monde d'hier. Souvenirs d'un Européen, Zweig se fait chroniqueur de cet « âge d'or » de l'Europe, et analyse ce qu'il considère comme l'échec d'une civilisation.

En savoir plus : Stefan Zweig

Etat civil
  • Né le 28 novembre 1881 à Vienne (Autriche), décédé le 22 février 1942 à Petrópolis (Brésil)

Ses lieux de vie

15 Rue De Beaujolais, 75001 Paris, France

Ses adresses
15 Rue De Beaujolais, 75001 Paris, France

Séjour à l’hôtel du Beaujolais - aujourd'hui disparu -



12 Rue De Louvois, 75002 Paris, France

Séjour à l'hôtel de Louvois



27 Rue Paul Lelong, 75002 Paris, France

Séjour à l'hôtel des Colonies - aujourd'hui disparu -



5 Rue Victor Massé, 75009 Paris, France

Demeure



Crédits images
Photo 1 : Kunst Salon Pictzner — cropped from File:Stefan Zweig 1900.jpg Domaine publicafficher les conditions File:Stefan Zweig 1900 cropped.jpg Création : vers 1900
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire