BIO EXPRESS

Autodidacte, elle est « indemne de culture artistique » selon les termes du peintre Jean Dubuffet.

Son œuvre est ainsi qualifiée d'art brut. Selon Alicia Basso Boccabella, responsable des publics au Musée d'Art et d'Archéologie de Senlis, Séraphine Louis n'a pas pris de cours, « elle a commencé à peindre parce que son ange lui aurait dit de peindre ».

Elle s'inspire d'ailleurs d’images pieuses de tradition catholique. Ses motifs décoratifs répétés, ses tableaux gorgés de lumière et de couleurs, sont parfois interprétés comme le reflet de son état psychique (« extase »). Son sujet est le monde végétal.

En savoir plus : Séraphine de Senlis

Etat civil
  • Née le 3 septembre 1864 à Arsy (60), décédée le 11 décembre 1942 à Villers-sous-Erquery (60)

Ses lieux de vie

Rue Yves Carlier, 60300 Senlis, France

Crédits images
Photo 1 : Creator:Albert Benoit User:Jean-Pierre Dalbéra — Cette image a été extraite d'un autre fichier: Séraphine de Senlis au Musée Maillol.jpg CC BY 2.0
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire