BIO EXPRESS

Responsable socialiste, il fut l'un des principaux dirigeants et héros de la résistance intérieure française.

Arrêté et torturé par la Gestapo, il choisit de se suicider, se jetant par la fenêtre du siège de la Gestapo, avenue Foch, sans avoir parlé. Ses cendres ont été transférées au Panthéon, le 27 mai 2015.

En savoir plus : Pierre Brossolette

Etat civil
  • Né le 12 janvier 1903 à Paris (75), décédé le 22 mars 1944 à Paris (75)

Ses lieux de vie

123 Rue de Grenelle, 75007 Paris, France

Crédits images
Photo 1 : Auteur inconnu — Getty images. Domaine public - Photo 2 : Wikimedia Commons / Mu -CC BY-SA 3.0 - Photo 3 : Lucas Werkmeister — CC BY 4.0
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire