BIO EXPRESS

Il débute aux Noctambules en s'accompagnant lui-même au piano ; il passe ensuite à La Pie qui chante. À partir de 1927, il participe aux revues du Théâtre de Dix-Heures : Ah ! La bonne heure (1927), C'est l'heure exquise (1928).

Noël-Noël ne cesse à cette époque d'écrire et de composer : Le Chapeau neuf, L'Enterrement, Souvenir d'enfance, La Soupe à Toto, Les Étrennes. Il enregistre ces chansons qui illustrent les petits faits de la vie quotidienne, en 1931 pour la firme Odéon.

En savoir plus : Noël-Noël

 

Etat civil
  • Né le 9 août 1897 à Paris (75), décédé le 4 octobre 1989 à Nice (06)

Ses lieux de vie

1 Rue Des Ponchettes, 06300 Nice, France

Ses adresses
1 Rue Des Ponchettes, 06300 Nice, France

Demeure



Praisnaud, 16490 Ambernac, France

Demeure au château



Cimetière, 16490 Ambernac, France

Dernière demeure au cimetière de la commune



55 Rue Du Temple, 75004 Paris, France

Maison natale



9 Avenue Du Maréchal Lyautey, 75016 Paris, France

Demeure



25 Rue Du Mont Cenis, 75018 Paris, France

Demeure



49 Rue De La Chine, 75020 Paris, France

Demeure



Crédits images
Photo 1 : Auteur inconnu — archivio cinema 1952 Noël-Noël nell'episodio "Pigrizia" de I 7 peccati capitali (1952) Domaine public File:Noël-Noël Pigrizia.jpg Création : 17 février 2014
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire