BIO EXPRESS

Il est l’inventeur éponyme d’un système d’écriture tactile à points saillants, à l’usage des personnes aveugles ou fortement malvoyantes.

Aveugle, Louis Braille suit les cours de l'école de Coupvray de 1816 à 1818. Comme son accident ne lui a pas fait passer l’envie de travailler le cuir, il s’y adonne de tout son cœur ce qui, probablement, l’aide à développer son habileté manuelle.

Ses parents, qui savent tous deux lire et écrire, se rendent bien compte de l'importance d'une bonne instruction pour un enfant handicapé. Alors que Louis a 10 ans, son père lui obtient, en écrivant plusieurs fois, et avec l'aide du curé de la paroisse et l'intervention du maire, le marquis d'Orvilliers, pair de France, une bourse pour son admission à l’Institution royale des jeunes aveugles, école fondée par Valentin Haüy. À l'école, les enfants apprennent à lire sur des lettres en relief mais ne peuvent pas écrire, car l'impression est faite avec des lettres cousues sur du papier.

En savoir plus : Louis Braille

Etat civil
  • Né le 4 janvier 1809 à Coupvray (77), décédé le 6 janvier 1852 à Paris (75)

Ses lieux de vie

13 Rue Louis Braille, 77700 Coupvray, France

Crédits images
Photo 1 : Auteur inconnu — https://resolver.kb.nl/resolve?urn=MMKB16:001995001:00167 Domaine public - Photo 2 : Anubis75 — Travail personnel CC BY-SA 4.0 - Photo 3 : Anubis75 — Travail personnel CC BY-SA 4.0 - Photo 4 : minique Mollicone — Travail personnel CC BY-SA 3.0 - Photo 5 : Photo Starod, libre de droits
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire