BIO EXPRESS

Religieux, prédicateur, journaliste et homme politique français. Restaurateur en France de l'ordre des Prêcheurs (dominicains), il est considéré aujourd'hui comme l'un des précurseurs du catholicisme libéral.

Le 9 avril 1839, Henri Lacordaire prit l'habit dominicain au couvent de la Minerve, à Rome, et reçut alors le nom de Dominique. Un an plus tard, le 12 avril 1840, après une année de noviciat à La Quercia, près de Viterbe, durant laquelle il écrivit sa Vie de saint Dominique, il prononça ses vœux à la Minerve. Il poursuivit ensuite ses études de théologie à Sainte-Sabine, où son portrait fut peint par Théodore Chassériau dont il avait fait connaissance grâce à la baronne de Prailly.

En savoir plus : Henri Lacordaire

Etat civil
  • Né le 18 mai 1802 à Recey-sur-Ource (21), décédé le 21 novembre 1861 à Sorèze (81)

Ses lieux de vie

36 Rue Jeannin, 21000 Dijon, France

Ses adresses
36 Rue Jeannin, 21000 Dijon, France

Enfance de 1809 à 1815



43 Rue Jeannin, 21000 Dijon, France

Enfance de 1816 à 1822



Rue Lacordaire, 21290 Recey-sur-Ource, France

Maison natale



14 Rue Vélane, 31000 Toulouse, France

Demeure au couvent - aujourd'hui disparu -



4 Rue Lacordaire, 54000 Nancy, France

Séjour au couvent



Le Château, 70110 Villersexel, France

Séjour au château de Grammont - proximité du château actuel -



70 Rue de Vaugirard, 75006 Paris, France

Demeure



17 Rue Bichat, 75010 Paris, France

Demeure



1 Rue Saint-Martin, 81540 Sorèze, France

Demeure et dernière demeure dans la chapelle (Abbaye-école)



Crédits images
Photo 1 : Lacordaire (1802-1861), french dominican, politic activist, journalist, writer and preacher. Pierre-Louis Pierson - Bibliothèque nationale de France Public Domain - Photos 2, 3, 5 et 6, photos Staroad, libres de droits - Photos 4 et 7 : Anciennes cartes postales
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire