BIO EXPRESS

Bien qu'auréolée de succès, Fréhel (ainsi surnommée désormais en référence au cap breton du même nom) fuit une vie sentimentale désastreuse et finit par plonger dans l'alcool et la drogue. Elle quitte la France pour l'Europe de l'Est et la Turquie, d'où l'ambassade de France la rapatrie dans un état lamentable en 1923.

En 1925, l'« inoubliable inoubliée » remonte sur les planches de l'Olympia pour le plus grand plaisir d'un public qui ne se lasse pas de ses couplets réalistes. Son physique méconnaissable — elle s'est considérablement empâtée — lui ouvre paradoxalement les portes du cinéma. Elle tourne notamment dans Cœur de lilas en 1931, Le Roman d'un tricheur en 1936, Pépé le Moko en 1936 (où elle interprète la célèbre chanson Où est-il donc ?) et La Maison du Maltais en 1938.

En savoir plus : Fréhel

Décès :

C'est dans un petit hôtel où elle habite depuis 3 ans que se termine la vie de Fréhel. Ici, pour contrer sa solitude de ce petit meublé, un poste de radio, quelques poissons rouges, l'alcool, la drogue et son ulcère l'accompagnent et servent ses mornes journées. Elle décède un petit matin en compagnie de son hôtelier, M. Munier, presque son seul ami. Pourtant, lors des obsèques, elle n'est pas seule. Une foule immense suit le convoi funéraire de celle qui est enterrée au cimetière parisien de Pantin. Un dernier adieu pour rendre hommage à l'interprète de "La java bleue".

Etat civil
  • Née le 13 juillet 1891 à Paris (75), décédée le 3 février 1951 à Paris (75)

Ses lieux de vie

25 Rue Saint-Marc, 75002 Paris, France

Ses adresses
Crédits images
Photo 1 : Auteur inconnu — http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/frehel/frehel.htm Domaine public File:Pervenche(frehel)1908.jpg Création : 1 janvier 1908
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire