BIO EXPRESS

Coppée fut le poète populaire et sentimental de Paris et de ses faubourgs, des tableaux de rue intimistes du monde des humbles.

Poète de la tristesse à la vue des oiseaux qui meurent en hiver (La Mort des oiseaux), du souvenir d'une première rencontre amoureuse (« Septembre, au ciel léger »), de la nostalgie d'une autre existence (« Je suis un pâle enfant du vieux Paris ») ou de la beauté du crépuscule (« Le crépuscule est triste et doux »), il rencontra un grand succès populaire.

En savoir plus : François Coppée

Etat civil
  • Né le 12 janvier 1842 à Paris (75), décédé le 23 mai 1908 à Paris (75)

Ses lieux de vie

6 Rue François Coppée, 94520 Mandres-les-Roses, France

Crédits images
Photo 1 : Various - Internet archive Public Domain - Photos 2 et 3 : Anciennes cartes postales - Photo 4 : Photo Staroad
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire