BIO EXPRESS

Porté par sa très haute tessiture et sa grande étendue vocale, il connaît le succès en 1978 et 1979 avec sa chanson Le Chanteur et son rôle de Johnny Rockfort dans l'opéra-rock Starmania de Michel Berger et Luc Plamondon.

Issu de divers groupes de rock progressif, Daniel Balavoine s'inscrit dès ses débuts de compositeur dans la mouvance inspirée par le rock et la pop anglaise, compatible avec sa voix androgyne.

À l'exception de Christophe et Michel Berger, il revendique des influences exclusivement anglo-saxonnes, principalement Genesis et Queen.

En savoir plus : Daniel Balavoine

Etat civil
  • Né le 5 février 1952 à Alençon (61), décédé le 14 janvier 1986 à Gourma Rahous (Mali)

Ses lieux de vie

85 Rue De Bretagne, 61000 Alençon, France

Ses adresses
85 Rue De Bretagne, 61000 Alençon, France

Enfance



Avenue De La Milady, 64200 Biarritz, France

Demeure aux Terrasses de Marbella



Avenue De Coulaoun, 64200 Biarritz, France

Dernière demeure au cimetière de Ranquine : Le Paris-Dakar en est à sa 14e journée de compétition, est un drame va venir endeuiller cette épreuve sportive. Alors que le chanteur est présent sur ce rallye en tant qu’ambassadeur de l’action humanitaire des Paris du Cœur, il prend place dans un hélicoptère qui va se scratcher quelques temps plus tard. L’auteur de l’Aziza perd la vie. Ses obsèques rassemblent près de 3000 personnes dont certaines célébrités comme Jean-Jacques Goldman, Michel Drucker, France Gall et bien d’autres encore. Il était enterré au départ dans le caveau familial au cimetière du Sabaou à Biarritz.



42 Rue Félix, 92700 Colombes, France

Demeure



Crédits images
Photo 1 : François Alquier CC BY-SA 3.0 - Photo 2 : Twentycent90 — CC BY-SA 3.0
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire