BIO EXPRESS

Particulièrement réputé au 19e siècle pour ses opéras, dont le célèbre Mignon.

Fils prodige d’un violoniste de Metz, Jean-Baptiste-Martin Thomas, et d’une cantatrice, Charles-Louis-Ambroise Thomas apprend la musique avec son père en même temps que l’alphabet, pratiquant le piano et le violon.

Son père meurt en 1823, laissant la famille sans ressources. Son épouse s’installe à Paris en 1827 et, l’année suivante, Ambroise intègre le Conservatoire de Paris, où il est notamment l’élève de Zimmerman, Dourlen, Lesueur pour la composition, et Kalkbrenner pour la classe de piano.

En savoir plus : Ambroise Thomas

Etat civil
  • Né le 16 juin 1878 à Champigny-sur-Marne (94), décédé le 8 mai 1932 à Paris (75)

Ses lieux de vie

19 Rue du Palais, 57000 Metz, France

Crédits images
Photo 1 : Pierre Petit — Cette image provient de la Bibliothèque en ligne Gallica sous l'identifiant ARK btv1b8425322s/f1 Domaine public
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire