BIO EXPRESS

Avec Rodolphe Salis et Émile Goudeau, il participe à la création du cabaret parisien « Le Chat noir » du boulevard Rochechouart où il expose d'abord une toile refusée au Salon : Une Paire d'amis), puis qu'il décore ensuite de panneaux, notamment celui du Parce Domine, et d'un vitrail, Le Veau d'or ou Te Deum laudamus , alors perçu par John Grand-Carteret comme « un curieux mélange de souvenirs, d'ornements classiques et de conceptions modernes ».

Au Chat Noir, il retrouve Antonio de La Gandara et fréquente également Henri Rivière, Maurice Donnay, Maurice Rollinat, Henri de Toulouse-Lautrec, Paul Signac, Camille Pissarro, Vincent van Gogh, Louis Anquetin ou Georges Seurat.

En savoir plus : Adolphe Léon Willette

Etat civil
  • Né le 30 juillet 1857 à Châlons-sur-Marne (51), décédé le 4 février 1926 à Paris (75)

Ses lieux de vie

137 Regent St, London W1B 4HY, Royaume-Uni

Crédits images
Photo 1 : Agence de presse Meurisse — Bibliothèque nationale de France, domaine public
Ajouter un commentaire
mood_bad
  • Pas encore de commentaire